ARTE CEA

LOBEL-RICHE Alméry

Oeuvres

Alméry Lobel-Riche, né le 3 mai 1880 à Genève de parents français, mort en 1950 à Paris, est un peintre, graveur, illustrateur, connu du public notamment pour ses représentations du monde de la galanterie.

Alméry Lobel-Riche, de son vrai nom Alméric Riche, fait ses études aux Beaux-arts de Montpellier puis à Paris à partir de 1885.

Durant l'occupation, lors de la Seconde Guerre mondiale, Lobel-Riche choisit de s'installer à Meymac, en Corrèze, d’où sa femme est originaire. Il réside alors dans la maison Durand face à l'église, à l'angle de la rue Saint-Jean. C’est d’ailleurs au cimetière de Meymac qu’il demandera à être enterré.

Au cours de ce séjour forcé, il pratique principalement la peinture, son matériel de gravure et de lithographie étant resté dans son atelier parisien. Car si Lobel-Riche est un excellent peintre, il a acquis sa notoriété par son talent de graveur, qui maîtrise aussi bien les techniques de l'eau-forte, de la pointe sèche, que de la gravure sur bois.

Après sa mort, une rétrospective de son œuvre est inaugurée, en 1951, dans une galerie d'art de la rue du Faubourg St Honoré, par Henri Queuille, Président du conseil, et Georges Huysmans, directeur des Beaux-arts.

FaLang translation system by Faboba